Notice Biographique de Clément Loranger

clement-a-latelier-2016

Clément Loranger

             Notice biographique de Clément Loranger

J’ai reçu une formation en biologie à l’Université de Sherbrooke en 1966-67. Mais j’y avais découvert la poésie, les arts et la philosophie sociale. En automne 1967,  je me suis inscrit au Collège Ste-Marie à Montréal en Sciences Humaines. J’y ai découvert Camus, Sartre, Dostoïevski, Marx, Aristote et Pierre Vallières. Je me suis alors consacré au militantisme étudiant, indépendantiste et ouvrier. Puis j’ai découvert Gandhi et la non-violence. Ensuite j’ai approfondi le bouddhisme et le végétarisme.

J’ai repris les études universitaires à l’UQTR en 1975. J’ai complété mon baccalauréat en philosophie en 1977. De 1977 à 2009 j’ai été professeur de philosophie au Cégep de Trois-Rivières et j’ai exercé une charge en Éthique environnementale à l’UQAM dans les années 1990. J’ai été membre d’un comité consultatif sur le projet de cours d’Éthique et culture religieuse en 1995-96 où je suis devenu ami avec le théologien et sociologue Gregory Baum. Durant ces années j’ai publié des textes poétiques et philosophiques avec Maurice Fournier et Louis Samson. J’ai écrit plusieurs romans qui n’ont pas été publiés, sauf un chapitre dans la revue Saisons Littéraires. Mon Commentaire profane sur les Actes des Apôtres devrait être mis en ligne sur Google sous peu.

J’ai consacré une dizaine d’années à l’étude de la culture grecque et latine, littérature, anthropologie, religion, histoire et philosophie. De même pour les avancées récentes de la biologie, des mathématiques et de la physique.

J’ai terminé ma Maîtrise en philosophie (Éthique environnementale) durant les années 2000. Je suis alors devenu ami de l’académicien Michel Serres. J’ai depuis approfondi sa pensée. J’ai fait une conférence au Cercle Est-Ouest sur ce sujet il y a quelques années. J’ai présenté aussi d’autres conférences sur le bouddhisme chinois, sur le taoïsme, sur Confucius, sur le Jésus de l’Histoire, sur l’Islam et sur l’origine de la peinture. J’ai toujours continué à écrire de la poésie et à peindre. Dans la revue Souvenir du Père Frédéric, j’ai présenté quelques résultats de mes méditations religieuses concernant ce personnage qui a marqué la région de la Mauricie.

En 2008, avec mon ami  Yvon Paillé, j’ai fondé le Cercle Est-Ouest et le bulletin La Quinzaine Est-Ouest où j’ai publié des dizaines d’articles.  J’ai aussi fait une exposition de mes œuvres picturales durant les années 2000. À la même époque j’ai poursuivi ma scolarité de doctorat à l’UQTR mais j’ai interrompu mes études avant d’avoir terminé mon doctorat centré sur la tradition dans la culture québécoise. J’ai approfondi la pensée de Fernand Dumont, d’Edmond de Nevers, de Lionel Groulx et de Pierre Vadeboncoeur.

Ces dernières années j’ai orienté mes recherches sur l’origine de la parole, l’origine de l’art, la pensée coranique, le rêve, la symbolique universelle et les origines de la civilisation occidentale en accordant une place privilégiée aux Celtes, aux Scythes, aux Alains, aux Sarmates et aux Germains, dont les Francs de Charlemagne, père de l’Europe et de l’Occident au sens actuel. Je traille actuellement à un ouvrage commun avec mon ami Alejandro Cervantes, poète et musicien.

Publicités